Sucre de Canne Roux Clair

Sucre de Canne Roux Clair

Prix de vente : 4.45 €/kg 

 Label Bio Européen
 
Label Bio Français
 
Convient aux vegans
 
Commerce Équitable
 
Produit avec consigne

  • 2.89 € la pièce
  • Producteur : Moulin des Moines
  • Origine production : Paraguay
  • Origine transformation : Paraguay
  • Agriculture : Biologique
  • Conditionnement : 650 g

Produit disponible en ligne dans un délai de 1 jour(s) avant la livraison

Une consigne est ajoutée automatiquement à ce produit et vous sera rendue lorsque vous nous ramènerez le bocal vide.

 

Ce sucre roux clair (blond) est légèrement raffiné se forme par cristallisation du jus de canne mis à chauffer. Il est débarrassé d'une partie de sa mélasse.

 

Conserver dans un contenant fermé, au sec, à l’abri de la chaleur, et de préférence à l’abri de la lumière.

 

Poids net : 650 g

Ingrédients : Sucre mi-blanc de canne en poudre issu du commerce équitable et de l’agriculture biologique.

Allergènes : Ce produit peut contenir des traces d’allergènes. Se reporter à la page « Allergènes » du site.

 

Origine matière première : Paraguay

Fabrication : Paraguay

 

À propos de Moulin des Moines :

Les familles Diemer et Meckert ont, depuis des générations, fait fonctionner leur moulin avec l’envie de créer une nourriture plus saine, plus simple, dont la production respecterait Mère Nature tout en perpétuant des savoir-faire artisanaux. C’est dans cette démarche qu’ils créent en 1970 la marque « Moulin des Moines » sur ce même moulin créé des siècles plus tôt par des moines cisterciens, près de la rivière de la Zorn en Alsace. Cette marque fut donc pionnière dans la mise en place d’une agriculture biologique et dans la redécouverte des céréales oubliées comme l’épeautre et le petit épeautre. L’énergie nécessaire au fonctionnement de l’entreprise est produite par une turbine sur la rivière ainsi que des panneaux photovoltaïques. Moulin des Moines s’engage pour des pratiques respectueuses de l’humain et de son environnement : tri, compostage, revalorisation des « déchets » céréaliers via l’alimentation animale, partenariats en direct avec les producteurs régionaux pratiquant l’agriculture biologique.